Plusieurs coopératives* ont créé en janvier l'union canal Seine-Nord, présidée par le président délégué de Noriap Jacques de Villeneuve, avec comme objectif « d'étudier la réalisation d'une plate-forme multimodale sur le futur tracé du grand canal Seine-Nord Europe ».

Dans un premier temps, l'union va mener les études de faisabilité techniques, économiques et financières pour préfigurer le projet, son activité, et ses futurs partenaires. C'est le site de Languevoisin près de Nesle qui a été retenu, notamment en raison de l'existence d'un silo de 100 000 tonnes, de l'immédiate proximité de l'amidonnerie de blé de Nesle et de l'équidistance fluviale entre Rouen et Anvers.

Elle sera allouée au stockage et à la manutention des céréales et des produits et coproduits agricoles et agroalimentaires, des engrais et amendements, des autres pondéreux.

* Noriap, Agora, Sana Terra, Capsom, Cerena, Acolyance, Capseine et bientôt Vivescia, qui collectent plus de 9 millions de tonnes de céréales.

A LIRE AUSSI :

> Une convention pour le port fluvial de Longueil-Sainte-Marie