Selon l’Insee, l’indice de référence des loyers (IRL) a progressé de 2,2% au deuxième trimestre 2012. Il atteint ainsi 122,96 point sur la base d’un indice 100 pris au quatrième trimestre 1998.

Calculé en fonction de la moyenne, sur douze mois glissants, de l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyer, l’IRL sert de base à la revalorisation des baux en cours.

Ainsi un propriétaire qui a mis en location un bien d’habitation au deuxième trimestre d’une année précédente, pourra augmenter son loyer de 2,2% en 2012. Créé en 2005, l’IRL a remplacé l’indice du coût de la construction qui servait jusqu’alors de référence à la revalorisation des loyers. 

A LIRE AUSSI :

Immobilier d’entreprise francilien : du mieux en 2012
Cécile Duflot souhaite encadrer les ventes à la découpe avec une loi