Titres-restaurants, chèques cadeaux et chèques emploi service universel (Cesu) sont autant de moyens pour l'entreprise d'optimiser ses charges, tout en offrant aux salariés des avantages appréciables.

Vous souhaitez motiver vos salariés à moindre coût ? Les Titres de services représentent une solution alternative et originale pour toute entreprise d'au moins un salarié. Surtout, ils permettent à l’entreprise de limiter ses charges et sa fiscalité.

En effet, ils sont déductibles de son bénéfice imposable et sont exonérés de cotisations sociales et de charges fiscales.

Les titres-restaurant : un soutien ressenti au quotidien

Le titre-restaurant est un moyen très populaire pour satisfaire vos salariés. Il permet de leur faire plaisir et peut être utilisé dans 190 000 points de restauration en France. Utile pour toutes les entreprises qui ne disposent pas de cantine.

L’entreprise en fixe le montant, dont le salarié prend en charge 40 à 50%. L’intérêt pour celui-ci est double : il bénéficie d’une rémunération supplémentaire et n’est pas imposé sur celle-ci.

Des  chèques cadeaux pour une occasion précise

Pour motiver et fidéliser leurs salariés, les dirigeants plébiscitent les chèques cadeaux : 71% des présents offerts en entreprise sont des chèques cadeaux selon l’A3C, un organisme qui fédère la majorité des sociétés émettrices. Ces chèques peuvent s’offrir à toute occasion : rentrée scolaire, Noël, naissance, mariage, PACS, départ à la retraite, etc.

Très simple d’accès, le dirigeant définit le montant qu’il a décidé d’offrir (de 10 à 50 euros). Et, comme les titres-restaurant, les chèques cadeaux ne sont pas imposables sur le revenu. Cerise sur le gâteau, il est également possible de personnaliser les chèques cadeaux en y faisant figurer le nom de vos collaborateurs et un message particulier.

Le Cesu, ou comment faciliter la vie personnelle des employés

Les chèques emploi service universel (Cesu) sont un autre moyen permettant d’augmenter le pouvoir d’achat de vos salariés. Utilisables pour des services à domicile (garde d’enfant, ménage, soutien scolaire, etc.), la participation de l’employeur peut grimper jusqu’à 100%.

Ce dispositif lui permet en de bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 25% du montant de sa participation. Cette aide appréciable peut se traduire  par une motivation accrue de la part des salariés et, de fait, améliorer la performance pour l’entreprise. En facilitant la vie quotidienne de vos salariés, vous les mobilisez d’autant plus dans leurs projets professionnels.   

A LIRE AUSSI :

> Entreprise : être flexible pour passer la crise

> Les entreprises se préparent à l’arrivée de la 4G