La DGCIS*, en partenariat avec Oseo, vient de publier les résultats 2012 de l’enquête de conjoncture auprès des ETI (entreprise de taille intermédiaire).

Si ces dernières gardent en partie leur confiance en l’avenir, elles disent faire face à un contexte difficile en Europe. Conséquence, les prévisions d’activité 2012 sont moins optimistes qu’en 2011. Les perspectives d’évolution des carnets de commandes s’assombrissent, mais, dans le même temps, les projets d’expansion en France ou à l’étranger demeurent.

Les ETI sont nombreuses à prévoir de nouvelles implantations et à embaucher.

De même, les prévisions d’investissement restent optimistes tout en marquant un repli par rapport à l’année dernière. À noter que la majeure partie de l’activité internationale des ETI est réalisée au sein de l’Union européenne, mais cette part est en train de diminuer au profit des pays émergents.

* Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services.

A LIRE AUSSI :

> Le nombre de PME exportatrices est reparti à la hausse

> Les discussions autour de la nouvelle Bourse des PME s’accélèrent