Imaginé et fabriqué par Globe Export, PME implantée à Rosporden dans le Finistère, le " vinaigre à râper " vient de remporter l'un des grands prix de l'innovation au dernier salon international de la restauration (Sirha) de Lyon. Ce produit doit aux algues le secret de sa consistance inédite. 

Fondée en 1986, Globe Export a fait des algues le cœur de son activité de fabrication de produits alimentaires. Dirigeante de la société implantée à Rosporden, Christine Le Tennier ne manque pas d'idées pour  imaginer toutes sortes de déclinaisons autour des algues.  

"Contrairement à ce que l'on croit,  dit-elle, les algues constituent en Bretagne une ressource de plus en plus rare. C'est pourquoi, sans délaisser l'activité d'origine de production et de transformation d'algues alimentaires et de plantes marines, je me suis peu à peu orientée vers des produits où les algues ne seraient que l'un des ingrédients."

Ainsi sont nées toute une gamme de pâtes aux algues " fabriquées à partir de farines d'algues micronisées " mais aussi des " perles de saveurs " issues d'une démarche de cuisine créative ou moléculaire.

Râper " l'inrâpable " 

Poursuivant leurs recherches, les équipes de Globe Export ont alors planché sur le concept de " râper l'inrâpable ! " Résultat, la mise au point du vinaigre à râper : un vrai vinaigre balsamique qui doit sa consistance semi solide à l'introduction d'extraits d'algues. Un produit étonnnant " tout ce qu'il y a de plus naturel " et qui a séduit le jury lors du dernier Sirha, fin janvier à Lyon. Il lui a décerné l'un des grands prix Sirha innovation.

Également baptisé Pouss'&Rap', ce produit déjà testé par les restaurateurs sera bientôt destiné aux particuliers, d'abord en épicerie fine puis en GMS. Mais déjà, d'autres nouveautés sont, sur ce principe, en cours de préparation.