L’entreprise qui emploie 70 personnes s’est fixé comme objectif de se positionner dans les pays européens où elle n’est pas encore (ou faiblement) représentée.

Elle vient dans ce cadre d’ouvrir 2 nouvelles destinations, l’une en Serbie et l’autre en Macédoine. Implantée à Beaumont, où elle dispose de 18 000 m² de surfaces couvertes, l’entreprise est présente dans une quarantaine de pays, notamment aux Etats-Unis et aux Emirats arabes unis.

Elle réalise environ 20% de son chiffre d’affaires à l’export, dont 80% en Europe. Cette année, elle a investi 1,1 M€ pour se doter de nouveaux matériels et accroître sa capacité de production.

Elle a ainsi acquis une machine pour fabriquer des sacs poignée ficelle (activité jusqu’à présent sous-traitée) ainsi qu’une unité de transformation de petits rouleaux.

Elle s’apprête à réceptionner une débobineuse automatique pour rouleaux de 25, 50 et 100 mètres.

La PME s’adresse aux acteurs de la grande distribution classique, aux revendeurs tels que Retif et Metro et aux enseignes spécialisées, à l’image de Cultura, Kiabi, Maisons du Monde et Toys’R’us.

Sur le marché national, Papeterie du Poitou a signé cette année des contrats avec de nouveaux clients dont elle préfère pour l’heure taire le nom.

Elle dispose en catalogue de 350 modèles de papiers et d’environ 4 000 références. 40% de sa collection est renouvelée chaque année. La PME affiche un chiffre d’affaires de 12 M€.

Elle vient de sortir d’un plan de sauvegarde qui avait débuté en 2009.